SPORT Il a troqué ses lattes pour une tronçonneuse. William Besse, ancien champion de ski, a trouvé sa nouvelle passion : La sculpture à la tronçonneuse.

« ON a l’impression qu’avec la tronçonneuse on peut faire que du gros »

Dans son petit village valaisan de Bagnes, William Besse nous accueille dans sa maison faite de rondins de bois. Il compare la performance à ski à sa nouvelle passion la sculpture à la tronçonneuse. Il nous emmène ensuite dans le centre forestier où il se met à l’oeuvre et réalise un petit ourson en bois.

Site internet William Besse

CFJM – Céline Thurre-Millius

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

treize + 20 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.