Les pêcheurs ont la tête sous l’eau

0
186

Jean-Philippe Arm est pêcheur du Lac de Neuchâtel. Comme nombreux de ses collègues, il constate que son métier est de plus en plus difficile. En plus de la diminution de la quantité de poissons, les aides financières arrivent au compte-goutte. 

Il y a moins de poissons dans le lac de Neuchâtel depuis plusieurs années. Et il a fallu longtemps pour que les autorités croient les pêcheurs. Et les dédommagent. Jean-Philippe Arm constate par exemple que depuis l’été 2017, il y a une baisse de poissons dans toutes les espèces. Problème principal: le cormoran se nourrit de tout ce qu’il trouve. Cet oiseau peut être chassé depuis cette année, même si cela ne suffira pas à améliorer l’avenir de tous les pêcheurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

deux + un =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.