Les pêcheurs du lac de Neuchâtel, une espèce en voie d’extinction

Les professionnels de la pêche n'en peuvent plus: plus les années passent, moins leur filet se remplissent. Le coupable est tout trouvé: le cormoran. Mais est-ce le seul responsable? Jean-Philippe Arm, pêcheur à Saint-Aubin, nous répond.

0
45

PÊCHE – Les professionnels de la pêche n’en peuvent plus: plus les années passent, moins leurs filets se remplissent. Le coupable est tout trouvé: le cormoran. Mais est-ce le seul responsable? Jean-Philippe Arm, pêcheur à Saint-Aubin, nous répond.

Les pêcheurs du lac de Neuchâtel voient leur plan d’eau se vider peu à peu de ses poissons. En moins de cinq ans, le volume de pêche est ainsi passé de 380 tonnes annuelles à moins de 220. Un gouffre.

A lire aussi: Les cormorans auront-ils la peau des pêcheurs du lac de Neuchâtel?

Et celui-ci commence seulement à s’ouvrir. La faute aux cormorans, espèce d’oiseau uniquement piscivore. Mais cet animal n’est pas le seul coupable. Rencontre avec l’un des professionnels du domaine, le Neuchâtelois Jean-Philippe Arm.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

20 − 2 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.